Inscrivez-vous à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Stellantis Communications et restez informé de toutes les nouveautés.

04 juin 2021

Journée mondiale de l'environnement 2021 Visions comparées : Olivier François et Stefano Boeri conversent pour réécrire le futur de nos villes

Comment la mobilité et l'architecture travaillent-elles pour concevoir les villes de demain ? Stefano Boeri, architecte, urbaniste et fondateur de Stefano Boeri Architetti, et Olivier François, CEO marque Fiat global et CMO chez Stellantis, ont tenté de répondre à cette question.

Journée mondiale de l'environnement 2021 Visions comparées : Olivier François et Stefano Boeri conversent pour réécrire le futur de nos villes

 

  • Comment la mobilité et l'architecture travaillent-elles pour concevoir les villes de demain ? Stefano Boeri, architecte, urbaniste et fondateur de Stefano Boeri Architetti, et Olivier François, CEO marque Fiat global et CMO chez Stellantis, ont tenté de répondre à cette question.
  • Les forêts verticales conçues par Boeri – dont celle de Milan qui a servi de toile de fond à cet entretien - ont été source d'inspiration pour illustrer la ville utopique mise en avant dans l'annonce de lancement de Nouvelle 500 électrique.
  • La conférence Web (avec traduction) peut être visionnée via ce lien en podcast.

 

Olivier François, CEO Fiat Brand Global et CMO chez Stellantis, ainsi que l'architecte Stefano Boeri, dont le cabinet est engagé dans des projets de reforestation urbaine partout dans le monde, ont échangé dans le cadre de la Journée mondiale de l'environnement 2021 sur les villes du futur. Ils ont abordé les thèmes de la mobilité urbaine et de l'architecture durable qui vise à rendre les villes plus saines et plus vivables, en améliorant la qualité de l'air et donc la qualité de vie. Ce partage de valeurs a commencé il y a plus d'un an quand Fiat s’est inspirée de l’architecture verte créée par Boeri dans plusieurs lieux à travers le monde pour créer le spot publicitaire de Nouvelle 500 BEV, spot où apparaissait Leonardo DiCaprio. 

Lors de leur rencontre, Olivier François et Stefano Boeri ont analysé les opportunités d'une « Nouvelle Renaissance » : des vues de la situation actuelle des villes aux mutations en cours, en passant par les tendances sociétales et l'intérêt croissant pour les questions environnementales, tous deux ont évoqué l'urgence d’agir et l'opportunité majeure d'inspirer le changement.  

Cette inspiration doit être enracinée dans l'engagement, dans la beauté, dans la certitude de la nécessité d'améliorer la qualité de l'air que nous respirons et de réduire les niveaux de pollution dans nos villes. La combinaison d'architecture comme la forêt verticale de Boeri – avec ses 27 000 plantes et ses millions de feuilles contribuant à purifier l'air en absorbant le CO2 – et de voitures comme Nouvelle 500, assurant une mobilité zéro émission, peuvent sans aucun doute contribuer à améliorer la qualité de l'air dans nos villes.

Pour reprendre les mots d'Olivier François : « La décision de lancer Nouvelle 500 – en version 100%  électrique uniquement – ​​a été prise avant la crise du Covid-19. Nous étions en effet déjà conscients que le monde ne pouvait plus accepter de ‘’compromis’’. En fait, le confinement n'était que le dernier des avertissements que nous ayons reçus. Au cours de cette période, nous avons été témoins de situations jusque-là inimaginables, à l’exemple des animaux sauvages errant dans les villes, prouvant que la nature reprenait ce qui lui revenait de droit. De plus, comme si cela était encore nécessaire, cela nous rappelait l'urgence d'agir, de faire quelque chose pour la planète Terre. Nous disposions d’une icône : la 500. Une icône a toujours sa cause et la 500 ne fait pas exception : dans les années 50, elle avait ouvert l'accès à la mobilité pour tous. Aujourd'hui, dans ce nouveau scénario, elle a une nouvelle mission - notre mission – qui est de créer une mobilité durable pour tous. Il est de notre devoir de mettre sur le marché des voitures électriques qui ne coûtent pas plus cher que des véhicules à moteur thermique, et ce dès que possible, en fonction de la baisse des coûts des batteries. Nous explorons le territoire de la mobilité durable pour tous : c'est notre plus grand projet. Entre 2025 et 2030, notre gamme de produits deviendra progressivement exclusivement électrique. Ce sera un changement radical pour Fiat. En attendant, dans quelques mois seulement, nous assisterons avec fierté à la reconversion de la piste légendaire située sur le toit du Lingotto – l’ancienne usine Fiat à Turin - en plus grand jardin suspendu d'Europe, abritant plus de 28 000 plantes. Il s’agit d’un projet majeur, significatif – et encore une fois durable – visant à revitaliser la ville de Turin, notre maison. »

Stefano Boeri, architecte, urbaniste et fondateur du cabinet Stefano Boeri Architetti déclare : « Si l'on considère que les villes sont responsables non seulement de plus de 70 % des émissions de CO2, phénomène à l'origine du réchauffement climatique, mais aussi des émissions polluantes, principale cause de maladies et mortalité par problèmes respiratoires, il est clair que nos cités doivent être les premiers lieux où l’on doit apporter de profonds changements. La récente pandémie nous a montré à quel point nos vies et nos corps sont importants et met en lumière la nécessité d’améliorer notre environnement et surtout l'air que nous respirons dans les villes. En plus d'absorber du CO2, de réduire la consommation d'énergie et la chaleur urbaine, d'augmenter la biodiversité et de rendre les villes plus attractives, les arbres réduisent drastiquement la pollution dues aux poussières fines. Ne l’oublions pas : les plantes et les arbres sont le seul moyen dont nous disposons pour absorber les polluants déjà émis. Je crois que le moment est venu de promouvoir, de toutes nos forces et par tous les moyens, une grande campagne visant à assainir l'air pollué de nos villes pour la débarrasser de ces microparticules et autres substances nocives pour la santé de nos poumons et qui ont certainement accentué dans certaines zones particulièrement polluées l'intensité de propagation du Covid-19. Nous avons déjà plusieurs solutions disponibles qui peuvent nous aider : protéger et augmenter les surfaces perméables et vertes en créant de nouveaux parcs et jardins dans et autour de nos villes ; transformer les toits des villes en pelouses et jardins potagers ; promouvoir les jardins communautaires et l'agriculture urbaine; utiliser les racines des arbres pour décontaminer les sols pollués ; créer un réseau de corridors verts pour relier les parcs, les forêts et les bâtiments verts. "

Dans la vision de Fiat, la part de la mobilité électrique augmentera à mesure que de plus en plus d'obstacles seront surmontés. Les sujets abordés lors de la conférence incluaient ainsi la nécessité d'améliorer l'accès aux voitures électriques, par le biais d'innovations et de nouveaux produits financiers qui peuvent abaisser le ticket d'entrée : nécessité d'augmenter le nombre de bornes privatives dans les immeubles collectifs, impliquant le besoin de repenser l'infrastructure des immeubles collectifs du futur, mais surtout en adaptant les bâtiments existants ; nécessité d'augmenter la visibilité des bornes de recharge dans les villes et d'augmenter la part des bornes de recharge rapide.

Cela impliquera de repenser l'urbanisme, un défi qui nécessite l'implication d'un éventail d'acteurs encore plus large. C'est l'impulsion et le message qu'Olivier François et Stefano Boeri souhaitent adresser comme contribution à la Journée mondiale de l'environnement, ​​organisée par les Nations Unies tous les 5 juin,  et dont le message cette année est «TOGETHER WE CAN BE #GENERATIONRESTORATION».

 

Turin, le 4 juin 2021.

 

Inscrivez-vous à la newsletter.

S’INSCRIRE MAINTENANT