Inscrivez-vous à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Stellantis Communications et restez informé de toutes les nouveautés.

14 août 2021

DS TECHEETAH maintient le suspense dans la course aux titres !

En terminant respectivement 6e et 7e de la course 1 de l’E-Prix de Berlin, Jean-Éric Vergne et António Félix da Costa peuvent toujours prétendre au titre « Pilotes » Deuxième du classement « Équipes » à 5 points du leader, DS TECHEETAH est bien placée pour viser un 3e sacre consécutif La dernière course de la saison 7 se disputera ce dimanche (15h34) sur le circuit de Berlin-Tempelhof mais dans le sens inverse à celui emprunté ce samedi

DS TECHEETAH maintient le suspense dans la course aux titres !

Une chose est sûre avant l’ultime manche du championnat du monde ABB FIA de Formule E ce dimanche : les bagarres pour les titres « Équipes » et « Pilotes » promettent d’être passionnantes ! Dans ces luttes, on retrouvera l’équipe DS TECHEETAH ainsi que ses deux pilotes : Jean-Éric Vergne et António Félix da Costa. Ce samedi, le Français et le Portugais ont terminé sixième et septième de la première des deux courses de l’E-Prix de Berlin. Un résultat qui leur permet de conserver toutes leurs chances de devenir champion et d’offrir un troisième sacre constructeur consécutif à DS Automobiles.

Sur le circuit de Berlin-Tempelhof, les deux DS E-TENSE FE21 ont montré un joli potentiel ce samedi. Jean-Éric Vergne a en effet signé le meilleur temps dans la séance qualificative avant de récidiver en Super Pole juste devant António Félix da Costa. Seuls le grip et le trafic ont été plus difficiles à gérer en course. « Ce ne fut pas une course facile aujourd’hui », confiait JEV. « En première partie de course, c’était bien, nous étions en tête. Mais je me suis ensuite retrouvé dans le trafic et j'ai perdu beaucoup de temps dans la bagarre. C'est dommage, mais nous avons encore une course demain et de bonnes chances de nous mettre en avant. »

« C'était une bonne journée jusqu'à la mi-course », enchaînait António. « Nous avons ensuite eu un peu de mal avec l’énergie et la gestion des pneus. La fin de course a été difficile, mais nous avons tout de même pu marquer des points et réduire les écarts aux championnats. Nous sommes toujours en lice pour les deux couronnes mondiales et nous donnerons le maximum demain ! »

Au classement, le champion en titre occupe la septième place mais avec seulement 9 points de retard sur le leader. Et avec 29 points à distribuer, tout reste jouable ! Le constat est identique pour JEV, neuvième à 15 longueurs de la tête.

Et au championnat des « Équipes » tous les espoirs sont aussi permis. La formation dirigée par Mark Preston pointe au deuxième rang, à cinq unités de la première place. « Notre rythme en qualifications a été très prometteur et nous a mis en bonne position pour la course », expliquait le Team Principal de DS TECHEETAH. « Comme nous l'avons prouvé l'année dernière à Berlin, les pilotes sont bien habitués à rouler aux avant-postes en formation. Malheureusement, l'échange de positions entre nos pilotes les a ralentis dans le trafic. Nous avons toutefois ramené des points précieux pour l'équipe et nous nous concentrons maintenant sur la course de demain. »

De son côté, Thomas Chevaucher, directeur de DS Performance, est conscient qu’il faudra se montrer solide pour prétendre aux titres. « Cette journée nous a montré encore une fois à quel point la Formule E est exigeante », analyse-t-il. « Après une performance incroyable de l'équipe en qualification avec une première ligne 100% DS TECHEETAH, nous avons plus souffert en course. Nous marquons malgré tout des points très importants pour les championnats dans lesquels nous sommes toujours en course. Côté « Équipes », nous sommes à seulement 5 points du leader. C'est très peu et nous savons que nos DS E-TENSE FE21 peuvent nous permettre de relever le défi ! »

Dans la foulée de cette première course, la capitale allemande accueillera ce dimanche le tout dernier round de la saison. Le départ sera donné à 15h34 (CEST) sur un tracé emprunté en sens inverse à celui d’aujourd’hui.

Autres contenus

Inscrivez-vous à la newsletter.

S’INSCRIRE MAINTENANT