Inscrivez-vous à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Stellantis Communications et restez informé de toutes les nouveautés.

15 juil. 2021

De la Formule 4 à la route : la nouvelle Abarth F595, 165 ch d’adrénaline

Nouvelle Abarth F595 : technologie de Formule 4 et hommage au 50ème anniversaire de la monoplace Formula Italia dessinée par Carlo Abarth. Avec un moteur T-Jet 1,4 litre de 165 ch conforme à la norme Euro 6D-Final, sur lequel est basée la monoplace de Formule 4 est conçue pour une clientèle plus jeune, à la recherche de performances et férue de technologie : la nouvelle F595 offre les sensations de la piste même sur les trajets quotidiens, avec une connectivité évoluée de série. Le nouvel échappement « Record Monza Sovrapposto » avec sorties verticales, et un nouveau Kit Color Blu, sélectionné pour évoquer l’esprit de compétition, confèrent au modèle une allure de supercar. La nouvelle Abarth F595 sera disponible en Suisse à partir du mois de septembre à des prix débutant de CHF 29'700.

De la Formule 4 à la route : la nouvelle Abarth F595, 165 ch d’adrénaline

Nouvelle Abarth F595 : technologie de Formule 4 et hommage au 50ème anniversaire de la monoplace Formula Italia dessinée par Carlo Abarth. Avec un moteur T-Jet 1,4 litre de 165 ch conforme à la norme Euro 6D-Final, sur lequel est basée la monoplace de Formule 4 est conçue pour une clientèle plus jeune, à la recherche de performances et férue de technologie : la nouvelle F595 offre les sensations de la piste même sur les trajets quotidiens, avec une connectivité évoluée de série. Le nouvel échappement « Record Monza Sovrapposto » avec sorties verticales, et un nouveau Kit Color Blu, sélectionné pour évoquer l’esprit de compétition, confèrent au modèle une allure de supercar. La nouvelle Abarth F595 sera disponible en Suisse à partir du mois de septembre à des prix débutant de CHF 29'700.

En direct des circuits européens, Abarth présente la F595, la nouvelle série spéciale – équipée d'un moteur F.4 – dédiée aux plus jeunes fans de la marque au Scorpion. Sous son capot, les 165 chevaux du moteur T-jet hautes performances de 1,4 litre conforme à la norme Euro 6D-Final, celui-là même qui équipe les monoplaces Tatuus utilisées en Italie et en Allemagne, dans les Championnats F.4 « Powered by Abarth », certifiés par la FIA ». Le « F » est destiné à rendre hommage à la Formule 4, pour laquelle Abarth est le fournisseur exclusif de moteurs, en tant que sponsor titre. Un programme à succès créé conçu comme un terrain d'entraînement pour les jeunes pilotes, les talents du karting et les professionnels de demain, inspiré de la légendaire « Formula Italia », créée en 1971 avec la même philosophie : offrir aux jeunes pilotes un accès à moindre coût à l’univers des monoplaces de compétition.

La nouvelle F595 arbore de nombreuses référence stylistiques à l’univers de la course et a été créée pour plaire aux jeunes clients qui attendent des performances et un plaisir maximum de leurs voitures, ainsi qu’un haut niveau de technologie, avec notamment les dernières fonctionnalités en matière d’infotainment.

165 chevaux d’adrénaline grâce au turbo Garrett « supercharged »

Des performances et une fiabilité exceptionnelles caractérisent le moteur T-jet de 1,4 litre de 165 ch conforme à la norme Euro 6D-Final, équipé du turbocompresseur Garrett suralimenté avec un taux de compression géométrique de 9:1. A pression égale, cette architecture optimise la température dans la chambre de combustion et délivre un couple maximal de 230 Nm, dès 2 250 tr/min, tandis que la puissance maximale est atteinte à la partie haute du compte-tours. Cela se traduit par des avantages en termes de vitesse de pointe - 218 km/h - et surtout améliore le redémarrage : en 5ème, la nouvelle Abarth F595 accélère de 80 à 120 km/h en 7,8 secondes. Le moteur est couplé à une transmission manuelle, mais peut être équipé sur demande d'une transmission automatique (MTA) à 5 vitesses avec palettes au volant. Résultat : une accélération de 0 à 100 km/h en 7,3 secondes avec la boîte manuelle et en 7,4 secondes avec la variante automatique séquentielle.

Nouvel échappement « Record Monza Sovrapposto », avec des embouts verticaux et un nouveau design

L'audacieuse Abarth F595 propose l'emblématique échappement Record Monza, désormais disponible avec une nouvelle configuration avec quatre embouts - 2 de chaque côté, empilés verticalement. Le rugissement est toujours présent, tel qu’il a accompagné des générations de passionnés de la marque Abarth et a longtemps été synonyme de puissance et de performance. La soupape d'échappement active est commandée en appuyant sur le bouton « Scorpion » sur le tableau de bord. Le conducteur peut donc choisir entre un son « gentleman driver » et un rugissement plus sombre, plus audacieux, typiquement Abarth, le tout à portée de main. Le résultat est une musique pure, un son puissant et affirmé, rendu possible par la combinaison idéale de la technologie et du design. 

Esprit course, même dans les détails stylistiques

Disponible en versions berline et cabriolet, la nouvelle Abarth F595 est agrémentée d'éléments de design Blu Rally, comme en témoignent les coques de rétroviseurs et les inserts dans les pare-chocs avant et arrière. Le look sportif est encore renforcé par les jantes en alliage noir mat Sport 17", le badge d'identification "F595" à l'arrière et les antibrouillards, inclus de série.

La même audace se retrouve dans l'habitacle : le volant en cuir et les sièges sport Abarth aux finitions soignées – des sièges Sabelt au style course pure sont disponibles sur demande – embellissent un environnement résolument sportif complété par certains éléments de design en noir, comme le nouveau système d'infodivertissement cadre d'affichage et le nouveau tableau de bord noir mat.

Les nouveaux éléments de design Blu Rally seront disponibles en combinaison avec les couleurs suivantes : Bianco Gara, Grigio Campovolo, Grigio Pista, Nero Scorpione, Grigio Record et Grigio Asfalto.

Spécifications techniques conçues pour un plaisir de conduite, une sécurité et une connectivité au sommet

Sur la nouvelle F595, toutes les spécifications techniques requises pour assurer le plaisir et l'agrément de conduite caractéristiques des voitures Scorpion sont de série. Il s'agit notamment de la suspension arrière Koni avec technologie « Frequency Selective Damping » (FSD), destinée à améliorer les performances, à assurer une parfaite tenue de route et simultanément à améliorer la maniabilité et la stabilité, le tout en toute sécurité. Le sélecteur « Scorpion mode » sur le tableau de bord agit pour offrir le meilleur couple, et intervient sur l'étalonnage de la direction assistée et la réponse du moteur à la pédale d'accélérateur, ce qui les rend plus réactifs.

Le système de freinage conçu par Abarth offre une réponse optimale et une sécurité améliorée, avec des disques ventilés avant de 284 mm et arrière de 240 mm. Enfin, pour séduire les plus jeunes fans de technologie, le meilleur de la connectivité embarque à bord de la F595, équipée du système 7’’ HD Uconnect™ avec radio DAB, Apple CarPlay intégré et compatibilité Android Auto™ de série. La nouvelle Abarth F595 sera disponible en Suisse à partir du mois de septembre à des prix débutant de CHF 29’700.

F.4 en Italie et en Allemagne : Abarth en éveil pour débusquer les pilotes de demain

Les chiffres sont en constante augmentation pour la série monoplace à moteur Abarth qui a vu en moyenne plus de 28 pilotes par course, avec un maximum de 34 voitures en piste. Pour le championnat italien F.4 Powered by Abarth, la saison 2021 est la 8ème avec un ensemble châssis-moteur salué par tous les initiés, à tel point qu'elle a été sélectionnée dans plusieurs séries nationales de Formule 4, dont la série allemande ADAC F4, dont la 7ème édition a lieu en 2021. Créée en 2014, sur une idée du président de la FIA Jean Todt, la Formule 4 a choisi Abarth comme partenaire technique pour se fournir en moteurs. Grâce à son excellent rapport poids/puissance, le puissant et fiable 1,4 litre Abarth Turbo 160 ch équipant les monoplaces Tatuus garantit des performances élevées (vitesse maximale de 240 km/h ; 0-100 km/ h en 5 secondes environ). Sa fiabilité reconnue permet également de maîtriser le coût d'une saison en termes d'équipes et de pilotes. Il répond donc à l'exigence FIA ​​de formation des futurs pilotes de la classe Formula, et ce de manière durable grâce à un coût moindre par saison, en ligne avec les valeurs de la FIA et d'Abarth de découvrir les jeunes talents prometteurs. Depuis 2014, plus de 350 pilotes ont pris la piste pour faire valoir leurs talents. Dans certains cas, ils ont atteint le sommet de leur spécialité, par exemple Lance Stroll, le premier vainqueur du championnat italien de F.4 « Powered by Abarth » en 2014, qui est désormais pilote de Formule 1. L'Allemand Mick Schumacher, fils de l'ancien pilote Ferrari Michael, a également couru en F.4 en 2016 et a remporté le championnat du monde de Formule 2 en 2020.

La création il y a 50 ans de « Formula Italia »

En 1971, la Commission italienne du sport automobile (CSAI) collaborait avec la marque Fiat à la mise en place d'un nouveau championnat réservé aux jeunes pilotes italiens, visant à démocratiser le sport automobile en proposant une monoplace identique pour tous et à moindre coût. En août de la même année, la marque Abarth – intégrée entre-temps à Fiat – construisait le premier prototype conçu par Mario Colucci sous la direction de Carlo Abarth et le baptisait Abarth SE025. Équipée du moteur Fiat 4 cylindres de 1,6 litre à double arbre à cames en tête, le même que celui de la Fiat 124 Sport, la monoplace était dotée d'un cadre en tube d'acier très résistant, doté d'un arceau de sécurité intégré. Tous les composants avaient été choisis par Carlo Abarth et provenaient de voitures de série Fiat, Lancia et Abarth. L'un des premiers essayeurs qu’il convient de mentionner était le célèbre Arturo Merzario. La Formula Italia connaîtra un succès immédiat : la demande est telle que les premières livraisons ne sont effectuées qu'à la mi-mai 1972. Elle fait ses débuts en course le 29 juin 1972, sur le circuit de Monza, où Paolo Bozzetto s'impose. Jusqu'en 1979, de nombreux jeunes pilotes ont pris la piste et certains d'entre eux ont atteint le championnat du monde de Formule 1, dont Bruno Giacomelli, Riccardo Patrese, Siegfried Stohr et Piercarlo Ghinzani.

Contact média
Serenella Artioli De Feo
Tel:   +41 (0)44 556 22 02
Mob:   +41 (0)79 500 58 78
E-mail: serenella.artiolidefeo@stellantis.com

Autres contenus

ALBUM

Inscrivez-vous à la newsletter.

S’INSCRIRE MAINTENANT