Inscrivez-vous à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter de Stellantis Communications et restez informé de toutes les nouveautés.

21 juin 2018

L'Alfa Romeo Giulia remporte la 25ème édition des trophées « Compasso d’Oro ADI »

• La cérémonie de remise de ce prix prestigieux, créé en 1954, s’est tenue hier à Castello Sforzesco – Cortile della Rocchetta à Milan. • Au cours de la cérémonie, le public a pu admirer une Giulia Quadrifoglio et une 4C Spider « Italia », deux voitures qui incarnent l'esprit de course clairement présent dans l’ADN d’Alfa Romeo.

L'Alfa Romeo Giulia remporte la 25ème édition des trophées « Compasso d’Oro ADI »

  • La cérémonie de remise de ce prix prestigieux, créé en 1954, s’est tenue hier à Castello Sforzesco – Cortile della Rocchetta à Milan.
  • Au cours de la cérémonie, le public a pu admirer une Giulia Quadrifoglio et une 4C Spider « Italia », deux voitures qui incarnent l'esprit de course clairement présent dans l’ADN d’Alfa Romeo.
  • Alfa Romeo Giulia a remporté la 25e édition du « Compasso d’Oro ADI », la récompense design la plus prestigieuse au monde. Créé en 1954, le Compasso d'Oro ADI est attribué sur la base d’une pré-sélection conduite par l’ADI (Association italienne pour le design industriel), par l'Osservatorio Permanente del Design, constitué d’un comité d’experts, de designers, de critiques, d’historiens et de journalistes spécialisés, tous travaillant, année après année, pour rassembler les informations et évaluer les meilleurs produits. La Giulia, comme chaque Alfa Romeo, est le fruit d’un équilibre parfait entre tradition, vitesse et beauté. Elle est l’expression aboutie du style italien en matière automobile. À ce titre, elle incorpore tous les traits distinctifs du style italien le plus authentique et les éléments propres à Alfa Romeo : un sens inné des proportions, la sobriété des lignes et la qualité de finition supérieure des surfaces sont proposés dans un design innovant, mais fidèle à une tradition unanimement louangée.

    Les proportions découlent directement de l’architecture technique de l’ensemble de la voiture, tandis que les détails stylistiques sont ouvragés sur sa mécanique. La nouvelle Giulia se distingue par son porte-à-faux court à l’avant, son capot et ses ailes avant allongés, l’habitacle en retrait posé sur les roues arrière et des ailes arrière musculeuses qui concentrent visuellement la puissance qui s’apprête à être déballée sur le bitume. Une poupe effilée, caractéristique des voitures à propulsion, équilibre les proportions et garantit un volume de coffre suffisant. Ce profil général est dû à l’adoption d’un moteur avant longitudinal et d’une configuration de type propulsion. Le moteur et les composants mécaniques sont agencés pour assurer un parfait équilibre des masses. Cela donne lieu à un empattement extrêmement généreux intégré à une carrosserie compacte. Ces proportions dessinent la forme dynamique d’une ellipse vue en plan. Les angles arrondis et les montants enveloppants donnent de l'élan à la voiture, créant un profil « en goutte d'eau » qui rappelle l'une des plus belles voitures de tous les temps, la Giulietta Sprint.

    Le deuxième aspect du style italien est la « simplicité » qui cache l'un des procédés créatifs les plus complexes de l'industrie : concevoir une automobile. C'est effectivement la mission du style que de concilier le complexe travail technique avec une ligne simple et naturelle qui met en relief l'élégance des formes et le raffinement du goût italien. Le design d’Alfa Romeo a toujours trouvé son expression dans des lignes nettes et ciselées, en totale harmonie avec des surfaces pures et sculptées à la main. Là encore, la nouvelle Giulia se targue d’une solide identité esquissée en quelques touches simples et sophistiquées. Une ligne creusée sur le côté, qui délimite les portes et enveloppe les poignées et, naturellement, le légendaire nez portant le trèfle – probablement l’élément stylistique le plus reconnaissable de toute l’histoire automobile. Un autre trait caractéristique réside dans la qualité des surfaces qui parle aux yeux comme au toucher et crée des reflets riches et harmonieux au sein des volumes de la voiture. La forme extérieure de la nouvelle Giulia diffuse une beauté statuaire qui évoque un grand fauve prêt à bondir.

    Le principe directeur de la conception de la nouvelle Giulia et qui a inspiré son design est le conducteur. L’aménagement intérieur établit les conditions d’une conduite gratifiante, sous le signe de la sobriété, en privilégiant l’essentiel : la présence d’une technologie non tyrannique est perceptible dans les instruments qui s’articulent autour du conducteur. La console est disposée en diagonale, le tableau de bord légèrement ondulé et le volant qui regroupe toutes les commandes essentielles est ramassé et direct pour se prêter à tous les styles de conduite. L’ensemble s’inscrit dans des matériaux raffinés sélectionnés pour leurs qualités tactiles et visuelles, et assemblés avec une extrême méticulosité.

    Le prestigieux prix a été remis hier au Castello Sforzesco – Cortile della Rocchetta à Milan, où le public a pu admirer une Alfa Romeo Giulia Quadrifoglio, la berline conforme au code de la sécurité routière la plus puissante jamais créée par Alfa Romeo, ainsi qu’une 4C Spider « Italia » en édition spéciale exclusive.

    La première est dotée d’un moteur à essence V6 BiTurbo délivrant 510 ch pour 600 Nm, entièrement en aluminium, capable de passer de 0 à 100 km/h en 3,9 secondes seulement. Le ratio poids-puissance, occupant le haut du tableau dans sa catégorie (2,99 kg/ch) est rendu possible grâce à l’utilisation intensive de matériaux comme la fibre de carbone pour le toit comme pour le capot, le spoiler arrière et les inserts latéraux de jupe.

    Une 4C Spider « Italia » est exposée aux côtés de la Giulia. Cette édition spéciale arbore la carrosserie Misano Blue avec inserts noir brillant sur le pare-chocs, un détail exclusif aux 108 voitures dans cette version Collector. À l’extérieur, on retrouve des attributs saisissants comme les emblématiques jantes à cinq branches Alfa Romeo, de 18 pouces à l’avant et 19 pouces à l’arrière, et les étriers de freins jaunes assortis aux surpiqûres des sièges, du tableau de bord, du volant et des panneaux de porte. L’aile affiche fièrement un autocollant exclusif « Spider Italia » aux couleurs du drapeau italien. L’équipement de série de la 4C Spider « Italia » comprend la double sortie d’échappement centrale Akrapovič en titane, dotée de la technologie dual mode et d’une garniture en carbone. L’équipement est complété par un système Hi-Fi Alpine haut de gamme, doté d’un caisson de basses, un badge numéroté sur le tunnel central et une plaque « Italia » en aluminium sur le tableau de bord.

    Bruxelles, le 21 juin 2018

    Inscrivez-vous à la newsletter.

    S’INSCRIRE MAINTENANT